Résultats de votre recherche

Mr et Mme CHAPMAN … la soirée ;)

Posté par rainbowoman le 31 décembre 2009

Le cocktail et le repas s’est déroulé dans un restaurant de la commune de Punaauia : le Capitaine Blight ou le Lagonarium … 

Ce fut une belle soirée, très réussie … 


img1215.jpg

Les mariés avec des doubles couronnes de Tiare Tahiti … chacune d’entres elles, nécessitent environ 500 fleurs …


La Tradition veut que l’on donne un nom aux nouveaux époux qu’ils garderont toute leur vie … Ce nom est tiré de la généalogie du mari ou de la femme (généralement, les familles se mettent d’accord pour décider de quel côté sera tiré le nom des époux) – Ici, c’est l’oncle paternel de mon cousin Vatea qui leur a donné leur nom de mariage. Pour cela, il rappelle les origines de chacun … on peut remonter jusqu’à 2-3 générations … Pour mon cousin, on a parlé de nos grands-parents et de ses grands-parents du côté de son père … idem pour la mariée … Ensuite, on entonne une chanson dans laquelle on y intègre leur nom de mariage … et c’est vraiment à ce moment-là que le Bal s’ouvre … Les mariés dansent sur LEUR chanson … Il est bien dommage que ma grand-mère n’est plus, car elle a pour habitude d’écrire une chanson pour les mariés ….

Ensuite on les enveloppe d’un « TIFAIFAI », sorte de patchwork, aux motifs locaux. Le TIFAIFAI est cousu main – Il représente le départ dans la vie des nouveaux époux, le premier objet de leur trousseau … Il est symbolique car il représente le Lien, la Protection de leur Amour … Coquinement parlant, que le Tifaifai les enveloppe pour leur Lune de Miel … hi hi hi !!!

img1252.jpg img1251.jpg

img1255.jpg img1256.jpg

img1251.jpg


C’est avec une grande joie que je vous présente une partie de ma famille maternelle


img1201.jpg img1213.jpg

Aaaaah là ! je vous présente ma mère (assise à gauche) et 4 de ses soeurs : Adèle ma mère, Tatie Maui avec sa coronne (l’aînée des filles) – Debout : ma tatie Faimano (la plus jeune soeur) et ma tatie Bernadette – j’ai des rapports assez privilégiés avec toutes mes tantes … avec les deux dernières, il est dangeureux de nous mettre ensembles car on passe notre temps à rire … FORRRRT … au grand désespoir de tout le monde … on aime surtout rire des unes et des autres … du « foutage de gueule » respectif … 

img1220.jpg img1242.jpg

 

Vatea et notre oncle Ferri – Les mariés et notre oncle Jean-Marie (le dernier de la fraterie)

Ah oui, au fait, j’avais oublié de vous dire que dans la famille de maère , ils sont 12 frères et soeurs ;)

 

img1231.jpg

Tonton Marcellino, un autre frère de ma mère

img1195.jpg img1204.jpg

Ma cousine RANIE et ses deux fils : Poeanui et Takina

img1199.jpg

Mes neveux et ma nièce  (une toute petite partie des arrières-petits-enfants)

img1212.jpg img1197.jpg

img1235.jpg

Ma tatie Antoinette, belle-soeur de ma mère – Ses filles, mes cousines Raita, Tiniatua, Dorothy et Ananui ( elles sont soeurs )

 

 

img1210.jpg img1211.jpg

Ma tatie Faimano et sa cadette, Raginui –  Raginui et Ranie

 


img1218.jpg img1246.jpg

Vatea et notre cousin Taumata, l’aîné des petits-enfants … un excellent guitariste connu sur le Territoire

img1223.jpgimg1222.jpg

Vatea avec notre cousine Tuhigo et son mari Tehina

 

img1239.jpg

Mes cousines Raginui et Rosemonde et mon beau-cousin Bernard


Du côté des chanteurs et des danseuses


img1262.jpg 

img1290.jpg img1294.jpg

Ma mère, ses soeurs et leur petit frère interprètent une chanson composée par ma grand-mère : « Anaa e  » !

En ce temps là, il y avait les concours du « Patia Fa » – comme un lancer de javelot mais sur une cible – une noix de coco » dressée à 6-7 mètres … les différents districts de l’atoll de Anaa étaient donc en compétition … et elle composa donc une chanson … magnifique et très connue …

img1295.jpg

Ma mère (à gauche) et sa petite soeur Tatie Bernadette, mère du marié zzzzzzzzzzzz ! 

Ils ont tous une très jolie voix … mon oncle Jean-Marie a même sorti un  C.D. … mais c’est incontestablement tatie Bernadette la meilleure !! ;)

img1264.jpg img1275.jpg

Kahau – Vatea et Dorothy

img1276.jpg

Yasmina et ses cousines dans un trio endiablé !!!

img1279.jpg img1285.jpg

Mes cousines Dorothy, Ranie et Hinerava … se préparant à danser sur une chanson écrite pour ma grand-mère … une chanson très connue aussi et très belle qui relate de la rencontre entre mon grand-père et ma mère-grand ;) )

img1281.jpg img1286.jpg

Hinerava dans toute sa splendeur

 

Publié dans HISTOIRES DE FAMILLE | 12 Commentaires »

if (typeof OA_show === "function") OA_show('b300'); // ]]> -->

Langue tahitienne – Ha’api’ira’a 5 – Le calendrier – TE TARENA

Posté par rainbowoman le 18 octobre 2009

IA ORA NA, MANAVA ‘E MAEVA

logooff1.jpg

HA’API’IRA’A 5

fleurstipaniecat.jpg

 

 

Les Anglais, du fait d’avoir été les premiers a touché l’île de Tahiti, du fait d’avoir été les Premiers Missionnaires à avoir évangéliser les Tahitiens,  beaucoup de mots sont issus de l’anglais … ainsi, par exemple, pour le calendrier, tous les mois de l’année sont la traduction des mois de l’année en anglais.

Les Polynésiens ne possédaient pas de calendrier, comme celui que nous utilisons aujourd’hui, pas un calendrier lunaire utilisé pour la pêche et l’agriculture. Aussi pour traduire le mot « mois« , on a utilisé le mot  » âva’e » qui veut dire : lune.

lunedeclaudejacques955d2878400x298.jpg

TE MAU ÄVA’E  (les mois)

Janvier : january – tenuare (ténouaré)

Février : february – fepuare (fépouaré)

Mars : march – mäti 

Avril : april – eperera

Mai : may –

Juin : june – tiunu

Juillet : july – tiurai (tiourai)

Août : august – ‘atete

Septembre : september – tetepa (tétépa)

Octobre : october – ‘atopa

Novembre : november – novema

Décembre : december – titema

getattachment.jpeg

TE MAU MAHANA-  (les jours)

Lundi : (monday) – monire

Mardi : mahana piti (jour 2)

Mercredi : mahana toru (jour 3)

Jeudi : mahana maha (jour 4)

Vendredi : (friday) – faraire – mahana pae (jour 5)

Samedi : mahana ma’a (jour du repas – les polynésiens préparaient le repas dominical, le samedi … le four tahitien)

Dimanche : Täpati (sabbath)

La semaine : te hepetoma

La date : 

Dimanche 17 octobre 2010

Tapati i te ‘ahuru ma hitu no ‘atopa i te matahiti piti tauatini ‘e ‘ahuru

(Dimanche le 17 de octobre de l’année 2010)

******************************

FA’AITOITO

**

TE AROHA IA RAHI

Publié dans | 2 Commentaires »

La langue Tahitienne – Ha’api’ira’a 4

Posté par rainbowoman le 17 octobre 2009

IA ORA NA, MANAVA ‘E MAEVA

logooff.jpg

HA’API’IRA’A 4

090108122929608225.gif

A table !

Haere mai ‘e tämä’a

Note culturelle 

Lorsque l’on est à table et que quelqu’un vient à passer devant chez soi, on l’invite toujours à partager le repas … enfin … c’était il y a longtemps … aujourd’hui, chacun est planqué derrière son mur mitoyen si bien que l’on ne voit plus la personne qui passe, et surtout on n’entend plus cette phrase :

090108122929608225.gif

« Haere mai e tämä’a » ! du moins pas à Tahiti … dans les autres îles cela existe encore …

Aujourd’hui nous allons travailler sur quelques expressions : 

Haere mai ‘e tämä’a ! Viens donc partager notre repas !

Tämä’a maita’i ! (mange bien) Bon appétit ! 

Ua ineine te ma’a ! le repas est prêt !

Haere mai ‘e taofe ! Viens prendre le « café » (le petit-déjeuner)

E mea au ! C’est bon !

E mea monamona ! c’est sucré

E mea ‘ava’ava ! c’est salé !

Hope i te au ! c’est excellent !

Ua reka ! (en pa’umotu- aux Tuamotus) c’est excellent !

Ua hinu roa ! c’est trop huileux

Le sucre : te tihota

Le café : te taofe (té taofé)

Le poisson cru : te i’a ota 

Le pain : te faraoa

Le beurre : te pata

Le fromage : te pata pa’ari

Le lait : te u (téiou)

Le lait de coco : te u ha’ari

Le miel : te meri

L’orange : te ‘anani

L’ananas : te painapo

La papaye : te ‘i’ita

Le citron : te taporo

TAMA’A MAITA’I !

Publié dans | 3 Commentaires »

Café – Pain beurre

Posté par rainbowoman le 5 octobre 2009

IA ORA NA, MANAVA E MAEVA

tiare3.jpgtiare3.jpgtiare3.jpgtiare3.jpgtiare3.jpg

(Café- Pain beurre interprétée par Emma Terangi)

 

 

E te hoa iti e, haere mai ‘e taofe

Cher(e)  ami(e), viens « café » 

 

caf.jpg

Ma’a taofe (un peu de café)

271721m.gif271721m.gif271721m.gif

Ma’a firifiri (beignets au lait de coco)

41211742p.jpgimg0340.jpg

Ma’a ‘anani                                                                           Ma’a mereni

Eiaha ia mo’e te I’A OTA 

(ne pas oublier le poisson cru)

img0321.jpg

TAMA’A MAITA’I !!

(Bon appétit)

Petite note culturelle :  Le café – pain beurre est une institution ici, car il ne se prend pas seulement le matin, mais le soir également, pour accompagner le repas…

Le petit-déjeuner était important car après on partait travailler dans le « fa’a'apu », champs pour toute la journée … jusqu’à 15h – puis on allait à la pêche pour le repas du soir avec toujous du café et du pain beurre …

Le « firifiri » ou « fifiri » est le pain par excellence dans les familles polynésiennes … on a gardé cette habitude surtout le dimanche …

La vie moderne a modifié les habitudes alimentaires des polynésiens … ce qu’ils allaient pêcher, chasser et cueillr … ils l’achètent … 

uv7qh7hr.gifuv7qh7hr.gif

 

 

 

 

Paroles et traduction de : Café pain beurre

Ua ori au na te Ao nei                                      Je me suis promenée dans le Monde

Ua amu vau i te mau ma’a                               J’ai goûté à tout (j’ai mangé toutes sorte de nourritures)

Ava’ava, monamona                                         Salé, sucré

Are’a ra,                                                              Mais

Café Pain beurre                                               Café Pain Beurre (2)

Te ma’a mea au roa na’u                                  Le mets que je préfère                                 

Café Pain beurre                                               Café Pain Beurre

Te hina’aro nei i tera ma’a                               C’est ce que je veux (manger)

Ua oti ta’u tai’ara’a                                             Ma pêche est terminée

Ua haere au i te fare                                           Je vais rentrer à la maison

Faraipani mai ta’u mau ‘ia                               Pour frire mes poissons

Are’a ra                                                                Mais 

Café Pain beurre                                               Café Pain Beurre (2)

Te ma’a mea au roa na’u                                  Le mets que je préfère                                 

Café Pain beurre                                               Café Pain Beurre

Te hina’aro nei i tera ma’a                               C’est ce que je veux (manger)

Haere mai ta’u i here                                        Viens mon Amour

A rave mai te ‘o’ini ma’a                                  Prends donc le panier (qui va contenir nos victuailles)

Haere taua i te matete                                      Rendons-nous au Marché

‘Are’a ra                                                               Mais

Café Pain beurre                                               Café Pain Beurre (2)

Te ma’a mea au roa na’u                                  Le mets que je préfère                                 

Café Pain beurre                                               Café Pain Beurre

Te hina’aro nei i tera ma’a                               C’est ce que je veux (manger)

 

Publié dans LA CUISINE POLYNESIENNE | 5 Commentaires »

Le po’e / Te po’e

Posté par rainbowoman le 29 septembre 2009

IA ORA NA, MANAVA E MAEVA

logooff.jpg

Le « po’e » peut être un plat de résistance ou un dessert, c’est selon… Moi, je mange le po’e pendant le repas …

Le « po’e » serait comparable à un flan.

C’est un plat à base de fruit. Vous pouvez utilisez tous les fruits … de préférence … exotiques, tels que la banane, la papaye, le potiron, la goyave etc …

 

img0332.jpg

Po’e mautini (potiron) et po’e bananes

 

Je rappelle que chez le Polynésien il n’y a pas de « doses », c’est toujours selon le nombre de personnes à table :) )))

Ingrédients :

Bananes

Amidon

Lait de coco

Temps de cuisson : 30 min

Préparation

Pelez  les bananes puis bien les écrasez (opération que l’on peut faire à la main ou avec un mixeur)

C’est très simple : 2 bols de fruits pour 1 bol d’amidon.

Mélangez  le tout.

Huilez un plat allant au four (sauf si vous utilisez Tefal « le plat qui ne colle pas « ) – et versez votre préparation.

Mettre au four 30minà 170°.

Comme pour un gâteau, vous piquez votre pâte avec un couteau, si rien ne s’y colle alors : c’est cuit.

Sortir du four et attendre 10 min.

Pendant la cuisson, vous aurez préparé votre lait de coco :

img0323.jpg  img0325.jpg

 

Versez votre lait de coco dans un saladier ou votre plat de présentation, vous y ajouterez 1 petite cuillère de sucre. Vous découperez votre « flan » avec une petite cuillère. 

Et servez.

TAMA’A MAITA’I

img0332.jpg

 

Publié dans | 8 Commentaires »

12
 

CLUBFREEDOM ET REVOLVINGTRAVEL |
Sage-femme au Poste de sant... |
Aventure Libanaise |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | marie à vancouver
| adsvoyages
| Xin Chào Vietnam... Ginett...