• Accueil
  • > Recherche : ile polynésienne

Résultats de votre recherche

La légende de Tohivea – Moorea

Posté par rainbowoman le 17 novembre 2010

A Moorea, dans la commune de Afareaitu, vivait  » Tenuupanai  » qui était un grand prêtre. Celui-ci, prédisait que Moorea perdrait son véritable nom  » Tainuna  » remplacé par  » Aimeho « . Il savait aussi que la plus haute montagne de son île ne s’appellerait plus  » Tohivea « .

Un jour, le Roi de la commune eut des jumeaux : dont l’aînée était une fille et le cadet un garçon.

La coutume polynésienne pour une famille royale dit que l’aîné des enfants succèdera au trône de son père. Mais cela était un choix difficile à faire pour le Roi, car sa fille était le premier enfant alors que dans la logique de la nature des coutumes l’aîné des garçons possèdera le trône.

Pour cela le Roi décida de les élever différemment.

Son fils était élevé par l’un des grands  » pi’imato  » de  » Eimeo  » le frère du Roi. Le jeune homme apprit à escalader une montagne et un secret pour embaumer les morts.

Sa fille, par contre était élevée par « Mataura  » un autre prêtre, qui lui enseigna les secrets de la télépathie et de la connaissance de la nature.

Plus les années passèrent, plus les jumeaux grandirent et plus la décision du Roi était difficile à venir puisque les jumeaux étaient tout deux héritiers. Il demanda alors au grand prêtre  » Tenuupanai  » de l’aider à trouver une solution au problème.

C’est alors que  » Tenuupanai  » lui dit :

« J’ai trouvé la solution, ô Roi ! Puisqu’ils sont nés en même temps défions-les et nous verrons qui des deux enfants deviendra votre héritier. Ils auront alors à escalader la plus haute montagne de notre île. Le premier qui y arrivera aura le trône.  »

Le Roi savait que son fils savait escalader la montagne et que ses chances de réussir étaient grandes.

Le jour du grand défi arriva, le peuple face à la montagne attendait avec impatience le départ. Deux des  » pi’imato  » du Roi fut envoyés au sommet.

Le Roi avait réuni ses enfants et dit à chacun :

 » Toi mon fils, tu escaladeras la montagne de face car tu en a l’expérience et toi ma fille, tu prendras la crête gauche.

Le premier de vos deux qui arrivera au sommet sera mon successeur. Le départ vous sera donné par vos tambours au son différent qui vous suivront et nous permettront de connaître votre position.

Quatre spécialistes de l’escalade grimperont sur les crêtes de la montagne et signaleront l’avance de chacun.  »

Le départ est finalement donné par le Roi. Chacun des enfants prirent leur chemin. La fille grimpa le côté le plus long et facile alors que celui du fils était le plus court mais dangereux et presque inaccessible.

La sœur progressa rapidement et le frère utilisa deux bois en forme de piton et progressa rapidement.mais durement

Le soleil était haut dans le ciel, il ne restait plus que la moitié à escalader.

Le jeune homme s’arrêta un moment. Devant lui petit à petit la falaise devenait lisse et raide.

La soeur, voyant son frère prendre de l’avance communiqua par télépathie avec PAÏ Elle lui demanda de lancer sa lance sur son frère.

Tenuupanai fit alors dévier la trajectoire de sa lance pour que le jeune homme ne soit pas frappé.

La lance frôla la montagne, heurta la montagne qui se trouvait derrière et la troua pour continuer sa trajectoire jusqu’à l’île de MAIO.

Le bruit de ce choc terrible provoqua un grondement de tonnerre.

Le garçon eut peur de l’énorme bruit, il perdit l’équilibre et tomba inanimé jusqu’au pied de la montagne, alorst qu’il était presque arrivé au sommet.

Le Roi et son peuple observèrent la chute du jeune homme alors la jeune fille continua à grimper jusqu’à atteindre le sommet. Elle fut donc nommée Reine.

Par ce terrible accident, le Roi proclama au peuple en regardant la montagne :  » Mon fils est mort ici alors désormais, tu ne t’appellera plus  » Mou’a Tea  » mais  » Tohi-Ea « .

Ensuite il de tourna vers la montagne percée et dit :  » Par le bruit que tu as fait tu ne t’appelleras plus  » Mou’a Muhu  » mais  » Mou’a Puta « .

Et jusqu’à nos jours ces montagnes s’appellent ainsi.

Cette légende a été contée par :

Tetuarii à Papai,

2ème Maire de Afareaitu (Moorea), à son fils adoptif : Charles T. MANUTAHI.

moorea.jpg 

 

Publié dans LEGENDES POLYNESIENNES | 3 Commentaires »

if (typeof OA_show === "function") OA_show('b300'); // ]]> -->

Dimanche 6 décembre 2009

Posté par rainbowoman le 8 décembre 2009

 

Ia ora na, Manava ‘e Maeva


Concours HURA TAPAIRU 5ème édition remportée par O MARAMA , groupe de danse traditionnelle de Bora-Bora

 

Encore une fois, tout s’est joué à la dernière minute, pour connaître le nom du grand gagnant de la cinquième édition du concours du Hura Tapairu. Initialement conçu pour permettre à de petites formations de participer à un véritable concours de danse traditionnelle, le Hura Tapairu se démarque par son règlement, comme le confirme Heremoana Maamaatuaiahutapu, directeur de la Maison de la Culture à Papeete : ‘’Il est demandé aux troupes de se présenter sur une configuration identique. Soit quinze à vingt danseurs minimum en Otea et Aparima, et dix à vingt pour la catégorie Hula, accompagnés par six musiciens et trois chanteurs maximum. La durée de chaque prestation est limitée à quinze minutes pour les Otea et Aparima. La catégorie Hula, quant à elle, ne doit pas excéder huit minutes, avec des reprises de chant autorisées, si celles-ci sont en langue tahitienne. Enfin, les concours individuels, Ori Tahiti Vahine et Tane, consistent à illustrer des danses traditionnelles se situant entre les années 1930 et 1950.’’


huratapairu5manuiatatemauri.jpg   huratapairu5jfmairau.jpg

 

huratapairuraivaihitiborabora1.jpg  huratapairu5omarama.jpg

 

 

Election Mister France 2010, c’est chez nouuuuuuuuuuusss !! ;) ))


Les douze prétendants au titre de Mister France 2010 sont arrivés samedi soir à Tahiti où se déroulera, le 12 décembre prochain, la soirée d’élection. Entre-temps, les jeunes apollons s’envoleront pour Bora-Bora, où sera tourné « la partie documentaire réalité », un programme qui sera diffusé sur la chaîne de la TNT NRJ 12.


misterfrance2010.jpg

 

 

 

 

 

Greenpeace veut freiner la pêche au thon dans le Pacifique

 

A la veille de l’ouverture du Western and Central Pacific Fisheries Commission (WCPFC), qui se déroulera du 7 au 11 décembre à Tahiti, l’association Greenpeace lance un appel aux pays membres de l’organisation pour réduire la pêche aux thons dans le Pacifique. Un océan qui, pour l’association, est aujourd’hui l’objet de toutes les convoitises de la part des grosses flottilles de pèche.

Les représentants des 32 pays du WCPFC, tous des états pécheurs de la région Pacifique, se pencheront comme chaque année sur la gestion des stocks de poissons et notamment des thons, aujourd’hui très convoités.

Le thon, étant rare en Méditérrannée et dans l’Atlantique, pousse les grandes flotilles dans les eaux du Pacifique … L’association demande la fermeture définitive de 4 zones de pêche afin de baisser de 50% les prises de thon…

greenpeacethon.jpg

Lagi Toribau, Chef d’équipe des campagnes océan pour le Pacifique au sein de Greenpeace 

aux côtés de représentants d’associations polynésiennes.


Photos : Tahitipresse.pf

 

Publié dans TAHITI au fil des jours | 8 Commentaires »

Les navigateurs européens à Tahiti entre 1767 et 1777

Posté par rainbowoman le 18 novembre 2009


Samuel WALLIS  (anglais) part à la Recherche du Continent Austral en suivant le 20ème parallèle Sud.  Son navire le DOLPHIN arrive le 19 juin  et repart le 27 juillet 1767. Wallis prend sympboliquement possession de l’île au nom du roi d’Angleterre. Il débarque dans la Baie de

Matavai qu’il rebaptise « PORT-ROYAL ».

nla11.jpg    t3lp1s5no7.jpg  sxpo5rpdpm.jpg   tahiti13.jpg

 

Louis-Antoine de BOUGAINVILLE (français) part également à la Recherche du Continent Austral. Ses deux navires la « BOUDEUSE  et l’ETOILE séjournant à Tahiti du 6 au 15 avril 1768. Il prend possession de l’île à son tour, la rebaptise : LA NOUVELLE CYTHERE. En rejoingnant l’Europe, il emmène un jeune Tahitien, Ahutoru.

louisantoinedebougainvillegrisysuisnes.jpg  9782842654399.jpg

bougainvilletahiti.jpg Bougainville rebaptisa l’île : LA NOUVELLE CYTHERE. Ici, un dessin de l’île par le navagteur …

La Boudeuse aujourd’hui, qui démarre un périple de 2 ans, à partir du mois d’octobre 2 009 pour arriver dans les eaux polynésiennes en 2 011

laboudeuseaujourdhui.jpg

 

James COOK (anglais part aussi à la Recherche du Continent Austral et pour étudier le passage de Vénus sur le Soleil ( prévu le 3 juin

1769),  afin de déterminer la distance de la Terre au Soleil. Il touche ainsi l’île de Tahiti en jetant l’ancre dans la Baie de Matavai, dans la

commune de Ha’pape aujourd’hui, Mahina, située dans la partie Est de l’île. Son navire l’ENDEAVOUR séjourne du 13 avril au 30 juillet 1769.

Il repart avec Tupaia originaire de Ra’iatea.

En hommage à James Cook, la longue plage de sable noir qui borde toute la baie, porte le nom de LA POINTE VENUS

captai10.jpg endeavour1776.jpg

Capitaine J. Cook                          le HMS Endeavour    

 

 tahaara.jpg baiedematavai3.jpg

 Baie de Matavai ou Pointe Vénus, côte Est de Tahiti

 

islandoftaheite.gif

    Carte de Tahiti dessinée par J. Cook, une représentation de Tahiti dont les erreurs sont infimes. En plus d’avoir été le plus grand marin de toute l’exploration du Pacifique, ses comptétences cartographiques sont aussi reconnus par tous.

    Pour tracer cette carte, Cook a effectué un tour de l’île de 6 jours, faisant escale à Taravao, à la pointe de la presqu’île, à Vairao, au mare d’Amo à Papara et à Punaauia. Il embarqua avec lui J. Banks, chargé d’effectuer des observations de la population.

Don Domingo DE BOENECHEA (Espagnol)  domingodebonecheacopia.gif mène l’expédition vers nos eaux, mandaté par le  vice-roi

du Pérou, Manuel de Amat. Il jette l’ancre à Tautira, dans la presqu’île de Tahiti et prend possession de l’île pour contrer la

présence anglaise. 

Son navire l’ »AGUILA« arrive le 7 novembre et repart le 9 décembre 1772. Il prend possession de l’île et repart pour le Pérou avec

quatre Tahitiens. A son second voyage, seuls 3 Tahitiens feront le voyage car le 4è décèdera sur le continent. Il fera plusieurs

voyages entre Tahiti et le Pérou.

 Carte de l’île de Tahiti par De Boenechea.tahitiboenechea.jpg

 

Autres navigateurs ayant sillonés les eaux polynésiennes sans découvrir l’île de Tahiti

 

1595 MENDANA


1616 LEMAIRE and SCHOUTEN


1722 ROGGEVEEN

1765 BYRON
1606 QUIROS




Publié dans | 1 Commentaire »

Evènements culturels du 2/11 à Tahiti

Posté par rainbowoman le 7 novembre 2009

calendriernovembre09crationcocodesle3.gif


Pierre-François GROSJEAN


et


ses photos


à la galerie  » no name galery »


grosjeanphotographedsc5710.jpg

 

grosjeanphoto3.jpg  grosjeanphoto2.jpg grosjeanphoto1.jpg

 

 

PHOTOS  TAHITI PRESSE : http://www.tahitipresse.pf/2009/11/pierre-francois-grosjean-met-la-polynesie-en-boite/


Jonathan MENCARELLI


Sculpteur

Exposition à la Galerie WINKLER


mencarellidsc5349.jpg  mencarellidsc5364.jpg  mencarellidsc5372.jpg

 

mencarellidsc5345.jpg

 

 

PHOTOS TAHITI PRESSE : http://www.tahitipresse.pf/2009/11/jonathan-mencarelli-sculpte-la-magie/


BRIJ


à la Galerie des Tropiques


brijdsc6024400x270.jpg


brijdsc6046.jpg brijdsc6055.jpg

 

PHOTOS TAHITI PRESSE  : http://www.tahitipresse.pf/2009/11/exposition-voyage-interieur-de-brij-vers-les-iles-polynesiennes/




Publié dans Evenements culturels a Tahiti | 2 Commentaires »

LE MONDE POLYNESIEN – TE AO MA’OHI

Posté par rainbowoman le 25 octobre 2009

IA ORA NA, MANAVA ‘E MAEVA IA ‘OUTOU

I ROTO I 

TE AO MA’OHI

 

piroguedoublepolynesienne.jpg

 

 » TE AO MA’OHI » : Le Monde Polynésien par les Polynésiens est celui-ci :

 

logopolytriangle246079397.jpg

TE FEE NUI (la pieuvre sacrée)

piroguedoublepolynesienne.jpg

La tête de la pieuvre se trouve à Ra’iatea dont l’ancien nom est HAVAI’I - 

HAVAI’I est donc le Centre du Monde Ma’ohi – tous les peuples, toutes les Terres y sont venues au monde.

piroguedoublepolynesienne.jpg

FE’E NUI AVEI TOROTORO I ORO VARU : Pieuvre sacrée aux tentacules étendues vers   ’Oro-les-Huit (‘Oro dieu de la guerre et de la fécondité, fils de dieu créatieur Taaroa) Les 8 représentants les 8 tentacules sur lesquelles sont attachées toutes les îles du Monde Polynésien.

Havai’i – fanau-raa-fenua  : Havai’i qui donne naissance aux îles . Une île venait au monde à partir du moment où un marae était érigé à partir d’une pierre issue du marae Taputapuatea.

A Havai’i se trouve le MARAE (temple) TAPUTAPUATEA dans la commune de ‘Opoa. C’est le seul marae international … tous les rois du Monde Ma’ohi se réunissaient là pour toutes les grandes décisions  : guerre – naissance de terre – alliances  …

maraetaputapuatea.jpg

 

00639813.jpg

Le monde Polynésien par les Européens est celui-ci

cartedutrianglepolynsien1.jpg

 Le Triange Polynésien

Plusieurs études linguistiques, archéologiques, sociologiques et ethnologiques  ont donc démontré les « limites » du Monde Polynésiens. 

piroguedoublepolynesienne.jpgpiroguedoublepolynesienne.jpgpiroguedoublepolynesienne.jpgpiroguedoublepolynesienne.jpgpiroguedoublepolynesienne.jpgpiroguedoublepolynesienne.jpgpiroguedoublepolynesienne.jpgpiroguedoublepolynesienne.jpgpiroguedoublepolynesienne.jpg

 

Chant : « HO’I MAI I TAPUTAPUATEA » par Tapuarii Laughlin

Parlé :

Haere mai, haere mai        Venez, Venez

Fano mai Taputapuatea    Voguez jusqu’à Taputapuatea

Chanté :         

O to haruru te Pahu Nui   C’est le son du Tambour Sacré

Ta’i moana ra e     Qui résonne au-delà de l’Océan

E fa’a'ara te nuna’a e    Prévenant ainsi le Peuple

E nu’u va’a tera i tua   Qu’une armée de pirogues est présente au large

I Avamo’a      De la passe « Avamo’a » (Ra’iatea)

Fano mai ra ‘e te nu’u va’a      La flottille de pirogues arrive

Fano mai i Havaiki Nui      Navigant jusqu’à Havaiki Nui

Havaiki fanaura’a fenua     Havaiki, lieu de naissance des îles

Fe’e Nui ‘avai torotoro       Pieuvre Sacrée aux tentacules

I ‘Oro Varu       De ‘Oro les 8

Ho’i mai i Taputapuatea     Revenez donc à Taputapuatea

‘A ‘Oro    De ‘Oro 

Ei hau fa’atau aroha   (Pour) Y retrouver la Paix

pahunui1.jpg

Au fond à gauche se dresse le PAHU NUI (Tambour Sacré) sur lequel les guerriers frappaient pour avertir les ari’i (rois) du Monde Ma’ohi qu’une Réunion allait avoir lieu à Taputapuatea (Havaiki – Ra’iatea) – Les ari’i arrivaient ainsi sur des grandes pirogues doubles.

pirogue.jpg

piroguedoublepolynesienne.jpgpiroguedoublepolynesienne.jpgpiroguedoublepolynesienne.jpgpiroguedoublepolynesienne.jpgpiroguedoublepolynesienne.jpgpiroguedoublepolynesienne.jpgpiroguedoublepolynesienne.jpgpiroguedoublepolynesienne.jpg

‘Oro : Dieu de la Guerre et de la Fécondité – fils de Ta’aroa dieu créateur du Monde Ma’ohi – La population craignait ‘Oro, car il exigeait sans cesse des sacrifices humains … de vous à moi, on préfère le laisser là où il est … 

Avamo’a : nom de la grande passe de Ra’iatea (ava : passe – mo’a : sacré)

Publié dans | 7 Commentaires »

123
 

CLUBFREEDOM ET REVOLVINGTRAVEL |
Sage-femme au Poste de sant... |
Aventure Libanaise |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | marie à vancouver
| adsvoyages
| Xin Chào Vietnam... Ginett...