La cuisine tahitienne

Ia ora na, Maeva ‘e Manava ia ‘oe 

 

Le Polynésiens était chasseur, pêcheur et cueilleur. Il  ne cueillait et ne chassait que ce dont il avait besoin (normal, pas de réfrigérateur ni congélateur) … mais toujours en respectant le cycle de la Nature : les Anciens Polynésiens n’avaient nullement besoin de leçon sur la préservation de l’environnement. Ils avaient tout à  sa dispositon, donc, il se levait et allait chercher ce dont ils avaient envie. Tout appartenait à tout le monde ! Ce n’est qu’à l’arrivée des Européens que cette tradition va changer, car « par souci » de protection, ils se mûraient chez eux, ont introduit les clôtures … c’est comme cela, que le Polynésien va  » s’approprier  » tout ce qui l’entoure et provoquer des tensions dans les familles, encore aujourd’hui … Presque toutes les terres sont en indivisions et malheureusement cela se règle devant un juge ^^! Quelle tristesse !! Bref, c’est pas vraiment le propos dans cet article … on parle  CUISINE !!!

 

LE FOUR TRADITIONNEL : TE AHIMA’A

Cette tradition réunissait toute la famille qui se retrouvait autour des « matahiapo », les anciens, les grands-parents …. c’était un moment de partage intense, pleins de rire, de joies et surtout les anecdotes historiques racontées par les vieux … 

 

Voici le plan d’un four tahitien : 

fourpolynesienschema.jpg             aak000.jpg

wp2e4c064f.png     wp98ae3741.png

tfourtahitien331.jpg Voici une belle assiette de MA’A TAHITI :) )) miam miam ! Il y a du poisson cru, du ‘uru (fruit de l’arbre à pain), de la patate douce, de l’igname, du cochon  et du poisson rôti, au-dessus de l’assiette, un coco …  On accompagne tous ces mets avec du lait de coco ou du « MITIHUE » (préparation faite à base de noix de coco fermenté avec quelques têtes de crevettes) et sans oublier notre « FAFARU » sans quoi le Ma’a Tahiti ne serait pas complet !!!

Le « FAFARU » (fafarou) dégae une très forte odeur et vous faire rebrousser chemin :) )) c’est de l’eau de mer dans laquelle on fait macérer du poisson … pendant 1 mois c’est  pas mal !! ensuite on filtre l’eau … avant un repas, on découpe des tranches de thon et on les trempe dans ce « jus » exceptionnel !! Généralement, on sert le « fafaru » dans une « soucpière » avec un couvercle « s’il vous plaît » !! on bon FAFARU fera fondre à souhait le poisson cru :) ))

 

fruitspolynesiensmall.jpg                wp080e0b8b1b.jpg

Un beau stand de fruits et légumes locaux      Du « Fe’i » bananes consommables uniquement cuites  

 

 

wp14638cc01b.jpg                 fruitarbreapain.jpg  

Du « TARO » (tubercule)      Du  » URU » cuit (fruit de l’arbre à pain ») 

 

 

 

Le ma’a Tahiti, extraits vidéos de « Si Tahiti m’étais contéé « 

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

 

 

 

 

 

if (typeof OA_show === "function") OA_show('b300'); // ]]> -->

13 Réponses à “La cuisine tahitienne”

1 2
  1. FAARA Tevaite dit :

    TROP TROP bon!!!!! trop fin

  2. Carine dit :

    L’idée donne vraiment envie. Le tout est en plus vraiment très bien écrit. Super!

    http://une-autre-recette.blogspot.fr/

  3. Lea dit :

    This gives a website web presence and it gives you a major
    advantage over your competition. They would try to make your site famous through social networking sites like
    my space, Facebook, Twitter, Digo, Digg, Delicious, etc as a part
    of their SEO services London. Taking a look at other company’s websites within a particular niche field can clue you in to what’s being actively searched for, and what’s not.

    Also visit my web page: real Code Ltd

1 2

Laisser un commentaire

 

CLUBFREEDOM ET REVOLVINGTRAVEL |
Sage-femme au Poste de sant... |
Aventure Libanaise |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | marie à vancouver
| adsvoyages
| Xin Chào Vietnam... Ginett...