HEIVA à Tahiti, Concours de chants

Posté par rainbowoman le 6 juin 2009

 Il y a plusieurs catégories de chants (himene – himéné).

Pour apprécier la  différence entre les types de chants, observez l’attitude des chanteurs et le rythme. Un « himene » peut comporter 4 ou 5 couplets qui sont répéter au moins 3 fois.

 J’ai un ptit faible pour les Himene Ru’au.

Tarava : allonger. Nous aimons « tarava » après le repas, histoire de digérer ! lorsque l’on se retrouve entre amis ou en famille, on « tarava » pour papoter. Tarava, c’est surtout le repos après l’effort.

Ru’au : veut dire Ancien. La grand-mère est la « mama ru’au », le grand-père, le « papa ru’au » etc … Le rythme est très lent.

Raromata’i : sous le vent. C’est ainsi que les îles sous le vent sont appelées. L’archipel des Iles de la Société regroupe 2 groupes d’îles, les Iles du Vent (Ni’a mata’i) dont Tahiti, Moorea-Maiao et les Iles Sous le Vent (Raromata’i) dont Raiatea, Huahine, Maupiti et Bora Bora. Ici, c’est une manière propre aux gens de Raromata’i, que le chant doit être interprété.

‘Ute ‘arearea : chanson comique, moqueuse. Le conteur raconte une histoire en chantant.  Les sujets sont divers, mais ceux qui plaisent le plus, sont les histoire de couple !

 Tuki : contrairement aux autres types de chants, le Tuki est plus entrainant, rythmé et les hommes dansent.

Himene Tarava

Image de prévisualisation YouTube

 

 

Himene ru’au

Image de prévisualisation YouTube

 

 

Himene Tarava Raromata’i

Image de prévisualisation YouTube

 

 

‘Ute ‘arearea

Image de prévisualisation YouTube

 

 

Tuki

Image de prévisualisation YouTube

 

if (typeof OA_show === "function") OA_show('b300'); // ]]> -->

Laisser un commentaire

 

CLUBFREEDOM ET REVOLVINGTRAVEL |
Sage-femme au Poste de sant... |
Aventure Libanaise |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | marie à vancouver
| adsvoyages
| Xin Chào Vietnam... Ginett...